0033 (0)1 84 800 400 devis@medespoir-clinique.com

La chirurgie bariatrique permet d’éradiquer les problèmes d’obésité de façon définitive. Les interventions telles que la sleeve gastrectomie, l’anneau gastrique ou le bypass gastrique permettent une importante perte de poids dans un laps de temps assez court.

Suite à cette importante perte de poids, toute la peau qui enveloppait le surplus de graisse, ayant été perdu, subit un fort relâchement. L’aspect du corps devient alors disgracieux, et le patient voudra alors supprimer ce surplus cutané.

Quand êtes-vous prêt pour la chirurgie plastique post-bariatrique ?

L’une des conditions les plus importantes pour obtenir un résultat optimal est d’atteindre un poids stable après son bypass gastrique et de le maintenir pendant au moins 6 mois. Le poids idéal se trouve dans un IMC inférieur à 25-28.

Il est également essentiel de ne pas fluctuer le poids après l’opération, car une perte de poids supplémentaire pourrait entraîner un excès de peau supplémentaire, tandis qu’une prise de poids pourrait aggraver le résultat de l’opération. D’où l’intérêt d’attendre la stabilisation de son poids.

Est-il possible d’avoir plus d’une chirurgie post-bariatrique en même temps ?

apres bypass gastriqueIl faut considérer qu’une chirurgie post-bariatrique est une opération assez longue qui peut facilement prendre trois heures dans le cas d’une abdominoplastie, d’un lifting des cuisses ou d’un lifting du visage.

C’est pourquoi il est conseillé de ne pas subir plus de deux opérations (par exemple, une mastoplastie et une brachioplastie ou une abdominoplastie et une chirurgie mammaire) en une seule séance, afin de ne pas trop stresser le corps.

 

Comment puis-je me remettre au mieux de la chirurgie post-bariatrique ?

Le résultat final de la chirurgie de remodelage du corps peut prendre un certain temps. Pour faciliter et accélérer la guérison, il est important de maintenir un mode de vie sain, tant au niveau de l’alimentation que de l’activité physique.

Il est essentiel de ne pas consommer d’alcool et d’éviter complètement de fumer, ce qui peut augmenter le risque de nécrose tissulaire et de causer des problèmes de cicatrisation.

 

Est-il possible de réaliser ce type d’intervention dans le cadre du programme de la sécurité sociale ?

C’est possible, mais les places disponibles pour ce type de chirurgie au sein du Service national de santé sont très limitées et le temps d’attente peut atteindre 2 à 3 ans.